Cartes de bruit

Une visualisation globale de l’exposition sonore

En phase avec la directive européenne 2002/49/CE, Mulhouse a réalisé des cartes de bruit, diagnostic du niveau sonore sur son territoire, qu'elle publie sur cette page.

Ces cartes permettent :

  • d'évaluer de façon globale l'exposition au bruit dans l'environnement,
  • d'informer la population sur les niveaux d'exposition,
  • d'établir un Plan de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE), afin de prévenir et réduire le bruit dans l'environnement et de préserver les zones calmes.

Les sources de bruit prises en compte sont les trafics routier, aérien, ferroviaire, ainsi que le bruit issu des Installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE) jugées particulièrement bruyantes. Le trafic de l’EuroAirport n’ayant pas d’impact sur la Ville de Mulhouse, il n’a pas été cartographié.

Le bruit des activités militaires, artisanales, commerciales ou de loisirs (discothèques, sports bruyants, etc.), les bruits domestiques (bruits de voisinages) ne sont pas concernés par l’étude.

Réalisation des cartes

Les cartes intègrent des données relatives aux infrastructures, aux trafics et aux caractéristiques du terrain.
Les niveaux d'exposition au bruit sont calculés à 2 mètres en avant des façades des bâtiments et à une hauteur de 4 mètres au dessus du sol (critères imposés par la directive européenne).

Les cartes présentent deux indicateurs recommandés au niveau européen :

  • le niveau sonore global Lden (jour, soirée, nuit). C’est l’indicateur du niveau sonore moyen pour la journée entière de 24h. C’est une moyenne annuelle des bruits relevés aux différentes périodes de la journée, auquel est appliquée une pondération pour les périodes plus sensibles en soirée et la nuit. L'indice Lden permet de considérer que le bruit est cinq fois plus gênant en soirée que de jour et dix fois plus gênant la nuit. C’est donc bien un indicateur de bruit et non un niveau de bruit réel ou mesuré.
  • L’indice Lnight (nuit) représente le niveau sonore moyen à long terme en décibel (dB) pondéré A sur la période de nuit (22h-6h).

Cartes de bruit

Trois types de cartes sont consultables pour chaque indicateur :

Un résumé non technique, exposant les principaux résultats de l’évaluation et de la méthodologie employée est téléchargeable en colonne de droite.

Ces cartes sont des documents d'information. Elles ne sont pas juridiquement opposables et n'entraînent aucune servitude d'urbanisme.
Par ailleurs, la lecture des cartes invite à quelques précautions, du fait que celles-ci sont issues de calculs et non de mesures. De plus, le nombre de personnes exposées au bruit est globalement surestimé dans la mesure où la totalité de la population du bâtiment est affectée à la façade la plus exposée.