Défibrillateurs

Depuis octobre 2008, la Ville de Mulhouse a installé 14 défibrillateurs automatisés externes dans des lieux à forte concentration de public du centre-ville et des quartiers.


En libre-service, ces défibrillateurs peuvent, en cas de nécessité, être utilisés par tous, tout de suite et sans formation préalable.


Ils enclenchent le protocole entièrement automatisé le plus adapté à l’utilisation du grand public.

10 défibrillateurs disponibles à Mulhouse

Les défibrillateurs sont accessibles de l’extérieur 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, dans les lieux suivants :

  • Maison de l'étudiant - Campus, rue des frères Lumière,
  • La Fonderie - rue de la locomotive, porte du Miroir,
  • Camping de l'Ill (à l'accueil) - rue Pierre de Coubertin,
  • Mairie - entrée C,
  • Cour des Maréchaux - entrée du parking souterrain,
  • Palais des sports - entrée du public,
  • Place de la Réunion - entrée Espace Réunion,
  • Place du Rattachement - Bourtzwiller,
  • Porte Jeune - rue Louis Pasteur, agence Soléa,
  • La Filature (par intermédiaire d’un personnel désigné),

Comment ça marche ?

Le défibrillateur automatisé externe peut être utilisé par tout témoin d’un arrêt cardiaque. Cela permet d’attendre les secours et de gagner du temps. Il se compose de 2 électrodes collantes à disposer sur la poitrine de la victime.


Chaque défibrillateur est rangé et relié à un boîtier qui, à l’ouverture émet une courte sonnerie
A son ouverture, le défibrillateur donne les instructions oralement pour son utilisation. La décision de l’opportunité de la délivrance du choc électrique est prise par l’appareil qui dicte toutes les instructions à suivre pour son utilisation.

Les réglages de l’appareil sont verrouillés, il ne peut pas être mal utilisé. Il est relié à deux électrodes collantes à disposer d’après les indications, sur la poitrine de la victime, une au niveau de la clavicule droite, l’autre sous l’aisselle gauche. La défibrillation consiste à délivrer un courant électrique dans le cœur.
C’est ensuite l’appareil qui décide de délivrer un choc en fonction du rythme cardiaque qu’il détecte. Des invites vocales préviennent alors de ne plus toucher la victime avant la délivrance du choc, pour éviter les risques d’électrocution.
L’appareil délivre le choc sans intervention du secouriste. Toutes les données sont enregistrées et permettent d’effectuer une analyse a posteriori de la situation, donnant les informations aux services médicaux.

Que faire en cas de malaise ?

Une personne s'effondre devant vous. Elle ne bouge plus. Avant tout chose, placer la personne dans une zone sécurisée, pour elle comme pour vous.
Vous lui parlez, lui demandez de serrer votre main, de cligner des yeux. Si vous ne constatez aucune réaction : la victime est inconsciente.

Penchez-vous sur la victime et placez votre joue devant sa bouche, votre regard tourné vers sa poitrine. Si vous ne sentez aucun souffle et si le ventre ne se gonfle pas, la victime est en arrêt respiratoire.

A cet instant, quelques gestes simples peuvent permettre d'augmenter ses chances de survie, ce sont les gestes qui sauvent :

appeler-15 Appeler le 15 (SAMU) pour prévenir les secours.

masser-logo Pratiquer un massage cardiaque

defibriller-logo Défibriller le cœur à l'aide d'un défibrillateur automatisé externe

C'est une véritable chaîne de survie qu'il faut déclencher au plus vite : 1 minute gagnée, c'est 10 % de chance de survie en plus.

Le Village « Ma Santé à Cœur » dans le cadre Faites du sport, est un temps forts organisé à Mulhouse et proposant une initiation aux gestes qui sauvent.