Solidarité internationale avec le Sud

Solidarité internationale avec le SudDans le cadre de la solidarité avec le Sud, la Ville de Mulhouse coopère avec les communes de :

Vous trouverez plus d’informations sur ces coopérations ci-dessous.

La Ville de Mulhouse, dans sa volonté d’inscrire sa politique de coopération décentralisée dans son plan d’action développement durable (Agenda 21) a souhaité formaliser celle-ci en signant la Charte de coopération décentralisée pour le développement durable élaborée en 2004 à l’initiative de Cités unies France (CUF), de l’Association française du conseil et des communes et régions d’Europe (AFCCRE) et du Comité 21.

Appel à projets internationaux

La Ville de Mulhouse soutient et encourage les initiatives des acteurs associatifs mulhousiens engagés dans la solidarité internationale.
Pour connaître les modalités de participation et télécharger le dossier de candidature, reportez-vous à la rubrique Aides et subventions.

Sofara / Fakala (Mali)

Sofara-Fakala (Mali)30 000 habitants
Charte d’amitié signée en 1993
Convention de jumelage signée en 2003

Prenant le relais des associations mulhousiennes qui ont régulièrement mené des actions humanitaires depuis 1989, la Ville de Mulhouse met en œuvre des projets de coopération-développement en collaboration avec l’Institut régional de coopération-développement (IRCOD) d’Alsace.

Parmi les actions réalisées :

  • équipement d’un atelier regroupant les artisans de Sofara / Fakala en mettant à disposition des machines pour leur permettre de participer à des marchés publics,
  • creusement de puits pour le développement du maraîchage, activité traditionnellement exercée par les femmes et constituant une ressource d’appoint pour les familles sofaroises,
  • creusement d’un canal d’irrigation des rizières de Sofara (700 hectares), améliorant l’alimentation en eau du casier rizicole et augmentant ainsi sensiblement les récoltes.
  • accueil en stage d’une sage-femme et équipement du dispensaire pour améliorer les conditions d’accueil de la population.
  • la mise en place d’une coopérative et la formation de ses gestionnaires.

Aujourd’hui, en dehors du suivi des projets précités, la coopération concerne principalement :

  • le développement rural en collaboration avec l’antenne du Bas-Rhin de l’association « Agriculteurs français pour le développement international » (AFDI) sur le renforcement des capacités des coopérateurs
  • l’urbanisme en lien avec l’eau et l’assainissement, afin d’améliorer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans un objectif de santé publique. Appui à la Commune dans la gestion de ses nouvelles compétences et étude des conditions de réalisation d’aménagements.

El Khroub (Algérie)

El-Khroub (Algérie)150 000 habitants
Convention de coopération signée en 2000

En 1999, la Ville de Mulhouse a établi des relations avec El Khroub, une ville nouvelle algérienne proche de Constantine qui compte aujourd’hui 350 000 habitants. Fin 2012, le professeur Abdelhamid Aberkane qui est à l’origine du partenariat a été réélu en qualité de président de l’Assemblée populaire communale (l’équivalent du maire) d’El Khroub.

Diverses actions ont été et sont menées dans les domaines de :

  • l’eau et l’assainissement : échanges d’expérience avec les responsables locaux,
  • la propreté urbaine : envoi de matériel, mission de diagnostic et nouvelle formation à l’utilisation et à l’entretien du matériel roulant,
  • la santé : mise en place d’une coopération hospitalière entre l’établissement public hospitalier d’El Khroub et le centre hospitalier de Mulhouse.
  • du sport et de la culture.

Mahajanga (Madagascar)

Majunga (Madagascar)240 000 habitants
Convention cadre multipartenariale de coopération décentralisée signée en 2009

Mulhouse a appuyé la commune urbaine de Mahajanga, à Madagascar, dans le cadre d’un projet de réhabilitation des marchés cofinancé notamment par l’Agence française de développement à partir de 2003.

L’intervention de Mulhouse a permis la réorganisation de la gestion des marchés avec la mise en place d’un service municipal dédié, d’un budget annexe, d’une cellule d’intermédiation sociale chargée de l’information et de la sensibilisation aux règles d’hygiène.

Outre la transmission d’un savoir-faire éprouvé, la coopération décentralisée a l’avantage de pouvoir se poursuivre après la durée de réalisation d’un projet et de contribuer ainsi à sa pérennisation.

Aujourd’hui encore, Mulhouse et Mahajanga poursuivent leur coopération encadrée depuis 2009 par une convention multipartenariale pluriannuelle qui s’étend à d’autres domaines de compétence communale, tels les finances, la propreté urbaine, la santé communautaire, le tourisme durable.

Une expérience au service des autres

Le projet de réhabilitation des marchés de Mahajanga a fait l’objet d’une étude de capitalisation. Celle-ci permet de tirer les enseignements de cette expérience singulière et de les proposer aux autres collectivités françaises investies ou susceptibles de s’investir dans des projets similaires.