Prévenir les risques

Comme toute ville, Mulhouse peut être sujette à certains risques. La Ville a adopté un Plan communal de sauvegarde, appelé Mocamu (Mobilisation de crise à Mulhouse).

Ce dernier prévoit l’organisation et la mise à disposition des moyens techniques et humains au service de la population : assistance aux sinistrés, travaux d’urgence, aide au retour à la vie normale…

La Ville de Mulhouse vous dispense quelques conseils pour faire face aux divers types de risques :

  • risques météorologiques,
  • risques d’inondation,
  • risques sismiques,
  • risques de transport de matières dangereuses,
  • risques nucléaires.

Dans les deux derniers cas, risques de transport de matières dangereuses et risques nucléaires, l’alarme est donnée par une alerte sonore.

Le Plan familial de mise en sûreté

Il constitue pour chaque famille et citoyen, la meilleure réponse permettant de faire face à la gravité d’un phénomène en attendant les secours.

Composez votre kit et assurez-vous que chacun sait où le trouver, qu’il est à portée de main et tient dans un sac :

  • une radio et ses piles de recharge,
  • une lampe de poche,
  • des bougies,
  • de l’eau potable,
  • les médicaments urgents,
  • les papiers importants,
  • des vêtements de rechange,
  • éventuellement un sac de couchage ou des couvertures.

Si une catastrophe se produit, vous n’aurez peut-être pas accès à de la nourriture, à de l’eau et à l’électricité pendant des jours. Conservez suffisamment de nourriture pour subvenir aux besoins de votre famille pendant au moins trois jours. Conservez des aliments prêts à consommer ou nécessitants peu d’eau.

Le document  » Risques majeurs, les consignes à suivre  » (en téléchargement ci-contre) permet aux habitants de Mulhouse de connaître les risques majeurs pouvant déclencher un jour ou l’autre un incident, ainsi que les conseils de comportement pour acquérir les bons réflexes.

Information des acquéreurs et locataires

La loi du 30 juillet 2003 relative à la prévention des risques technologiques et naturels et à la réparation des dommages oblige à informer l’acheteur ou le locataire de tout bien immobilier (bâti et non bâti) situé en zone de sismicité ou/et dans un plan de prévention des risques prescrit ou approuvé.

A cet effet sont établis directement par le vendeur ou le bailleur :

  • un état des risques naturels et technologiques pris en compte par ces servitudes, à partir des informations mises à disposition par le préfet de département,
  • une déclaration sur papier libre sur les sinistres ayant fait l’objet d’une indemnisation consécutive à une catastrophe reconnue comme telle.

En savoir plus sur le zonage réglementaire de la zone inondable en date du 27 décembre 2006

Mise en sûreté dans les établissements scolaires

Chaque directeur d’école a élaboré son plan particulier de mise en sûreté (PPMS), permettant l’organisation des secours. La sécurité de l’ensemble des personnes présentes dans l’école est assurée par chaque établissement. La Ville met à disposition le matériel nécessaire au confinement et valide les plans.

Documents complémentaires :

L’alerte

La sirène est un signal sonore destiné à prévenir la population du début et de la fin de l’alerte en cas d’une alerte urgente : problème nucléaire ou concernant le transport de matières dangereuses. La Ville de Mulhouse entretient les sirènes du réseau national d’alerte implantées sur son territoire

En fonction de la nature du danger et du lieu où l’on se trouve, l’alerte est donnée par la sirène.

Le début d’alerte s’annonce par un son montant et descendant de trois fois une minute, séparée par un intervalle de silence de 5 secondes.

La fin d’alerte s’annonce par un signal sonore continu de 30 secondes, signifiant que le danger est écarté.

Les consignes en cas d’alerte

  • Restez à l’intérieur des locaux et, pour les personnes situées à l’extérieur, entrez rapidement dans le bâtiment en dur le plus proche. Ne restez pas dans votre véhicule.
  • N’allez pas chercher les enfants à l’école : l’école s’occupe d’eux selon un plan préétabli.
  • Confinez-vous, c’est-à-dire enfermez-vous dans un local clos, en calfeutrant soigneusement les ouvertures, y compris les aérations, après avoir arrêté ventilation et climatisation.
  • Ne téléphonez pas, libérez les lignes pour les secours.
  • Écoutez les messages diffusés par les radios France Bleu Alsace 102.6 – Florival 98.6 – Dreyeckland 104.6. Elles diffuseront les premières informations sur la nature du risque et les comportements à adopter.

Météo France assure une veille météorologique et informe les Français et les pouvoirs publics en cas de phénomènes dangereux. Les dangers signalés sont le vent violent, les fortes précipitations, les orages, la neige et le verglas.

L’alerte

En cas de danger, une carte de vigilance est établie et chaque département est coloré en vert, jaune, orange ou rouge, selon la situation météorologique, la gravité de la situation et le niveau de vigilance nécessaire. Cette carte est diffusée à la télévision, sur les ondes radio et sur le site météo France.

Les consignes à suivre en situation dite “orange“

Soyez très vigilant, tenez-vous au courant de l’évolution météorologique et suivez les conseils émis par les pouvoirs publics :

  • Limitez vos déplacements.
  • Limitez votre vitesse sur route.
  • Ne touchez en aucun cas les fils électriques tombés au sol.
  • Rangez ou fixez les objets sensibles au vent ou susceptibles d’être endommagés.
  • En ville, restez prudent face aux chutes d’objets divers (tuiles, pierres…).

Les consignes à suivre en situation dite “rouge“

Une vigilance absolue s’impose. Tenez-vous régulièrement au courant de l’évolution météorologique et conformez-vous aux conseils ou consignes émis par les pouvoirs publics :

  • Restez chez vous dans la mesure du possible.
  • En cas d’obligation de déplacement, soyez prudent et vigilant, les conditions de circulation pouvant devenir soudainement très dangereuses.
  • N’hésitez pas à vous arrêter dans un lieu sûr.
  • Ecoutez les stations de radio locales.
  • Prévoyez des moyens d’éclairage de secours et faites une réserve d’eau.
  • Si vous utilisez un dispositif d’assistance médicale (respiratoire ou autre) alimenté par électricité, prenez vos précautions en contactant l’organisme qui en assure la gestion.

Risque d’inondation par débordement

La Ville de Mulhouse est traversée par deux rivières, l’Ill et la Doller, dont la confluence a lieu au nord de la commune. Le plan de prévention des risques d’inondation instaure une zone inondable, à risque faible, au niveau du camping de l’Ill.
Chaque année d’importants travaux sont effectués par les syndicats mixtes des rivières qui en assurent la gestion, afin de réduire ce risque.

L’alerte

Dans le département du Haut-Rhin, un service départemental d’annonce des crues est en place. Le maire donne l’alerte avant que l’inondation ne soit effective.
Une cellule de crise municipale est activée et met en oeuvre des moyens adaptés sur le terrain.

Les consignes à suivre

  • Écoutez la radio.
  • Allez vers les points hauts.
  • Bouchez les ouvertures basses de votre domicile.
  • Dès l’alerte, coupez le gaz et l’électricité.
  • Évitez de téléphoner, libérez les lignes pour les secours.
  • Respectez les consignes données par les autorités.
  • Ne traversez pas une rivière en crue.
  • En voiture, ne cherchez pas à traverser une zone inondée, surtout s’il y a du courant.

Après l’alerte

  • Aérez et désinfectez les pièces.
  • Ne rétablissez l’électricité et le gaz qu’après contrôle des installations (elles doivent être sèches).
  • Chauffez dès que possible.

Risque d’inondation par rupture de barrage

La rupture de la digue du barrage de Michelbach aurait des conséquences graves pour les populations situées à l’aval de l’ouvrage. Ce barrage dispose d’une surveillance à distance par le service des Eaux de la Ville de Mulhouse, ainsi qu’une permanence assurée par cinq gardes-barrage. Des inspections et des contrôles sont effectués très régulièrement.
En cas d’alerte, une cellule de crise municipale est activée et met en oeuvre des moyens adaptés sur le terrain.

Les consignes à suivre

Si vous résidez dans la zone située en aval du barrage, évacuez la zone susceptible d’être touchée par l’onde de submersion, dès l’alerte.

  • Respectez les consignes données par les services de secours.
  • Écoutez la radio.
  • Attendez que la Mairie vous informe de la fin de la menace.

Les risques sismiques existent à Mulhouse. Sur une échelle de 0 à 5, la ville est classée en zone 3, ce qui équivaut à une zone à sismicité modérée.
Les règles parasismiques s’appliquent dès la conception d’un projet de construction.

L’action des secours

En cas d’accident majeur, le Préfet déclenche notamment le plan ORSEC (organisation des secours) et le plan rouge (aide médicale urgente et transports sanitaires).
Une cellule de crise municipale est activée et met en œuvre des moyens adaptés sur le terrain.

Les consignes à suivre

  • À l’intérieur : mettez-vous à l’angle d’un mur, d’une colonne porteuse ou sous des meubles solides, éloignez-vous des fenêtres.
  • À l’extérieur : éloignez-vous de ce qui peut s’effondrer (bâtiments, ponts, fils électriques), à défaut abritez-vous sous un porche.
  • En voiture : arrêtez-vous si possible à distance des constructions et de fils électriques et ne descendez pas avant la fin de la secousse.

Après une forte secousse, attention aux secousses suivantes

  • Écoutez la radio.Fermez les robinets d’eau et de gaz.
  • Évacuez l’immeuble, mais ne prenez pas les ascenseurs pour le quitter.
  • Ne fumez pas (risque d’explosion).
  • Ne téléphonez pas : libérez les lignes pour les secours.
  • Emportez vos papiers personnels, des vêtements chauds, vos médicaments indispensables.
  • Dirigez-vous vers un lieu isolé à l’abri des chutes d’objets et marchez au milieu de la chaussée.
  • Respectez les consignes données par les autorités.

En France, les deux tiers du trafic de transport de matières dangereuses (TMD) se font par la route. Le tiers restant se faisant par les voies navigables et par voie ferrée. La gare de triage de Mulhouse-Nord est considérée comme un site sensible, car des wagons contenant des produits dangereux (toxiques, inflammables, explosifs) y transitent.

L’alerte

Si l’accident a lieu sur le site gare du Nord, l’alerte est donnée par la sirène. Le signal dure trois fois une minute, espacée de 5 secondes.
Si vous êtes témoin de ce type d’accident sur une voie, il vous faut immédiatement prévenir les secours en composant le 18 (depuis un téléphone fixe) ou le 112 (depuis un téléphone mobile).

L’action des secours

  • Si l’accident est grave, le Préfet déclenche les moyens de secours.
  • La Cellule mobile d’intervention chimique (CMIC), qui dépend des sapeurs-pompiers, intervient pour donner la conduite à tenir (confinement, évacuation).
  • Une cellule de crise municipale est activée et des moyens adaptés mis en oeuvre sur le terrain.

Les consignes à suivre

  • Quittez immédiatement le lieu de l’accident.
  • Sortez de votre voiture.
  • Entrez ou restez dans un bâtiment.
  • Fermez les portes et fenêtres et arrêtez la ventilation.
  • Écoutez la radio.
  • Ne fumez pas.
  • Respectez les instructions formulées par les services de sécurité présents sur les lieux.
  • Attendez la fin de l’alerte avant de sortir.

La réglementation sur les installations nucléaires de base diffère de celle des installations industrielles. Si Mulhouse n’est pas dans le périmètre prévu pour le confinement et l’évacuation (10 km autour de la centrale de Fessenheim), il est indispensable de rappeler les principales consignes de sécurité en cas d’accident.

Les consignes à suivre

  • Laissez les enfants à l’école, leurs professeurs veilleront sur eux selon un plan pré-établi.
  • Sortez de votre voiture.
  • Entrez ou restez dans un bâtiment.
  • Fermez les portes et fenêtres et arrêtez la ventilation.
  • Respectez les instructions formulées par les services de sécurité présents sur les lieux.
  • Écoutez la radio.
  • Ne fumez pas.
  • Ne téléphonez pas, libérez les lignes pour les secours.