Cité éducative Mulhouse Coteaux

Les cités éducatives, un label d’excellence national

Le projet des Cités éducatives est né d’une expérimentation en 2017 à Grigny (91).

Les Cités éducatives visent à intensifier les prises en charge éducatives des enfants à partir de 3 ans et des jeunes jusqu’à 25 ans, avant, pendant, autour et après le cadre scolaire. Elles consistent en une grande alliance entre des acteurs éducatifs travaillant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville : services de l’État, collectivités, associations et habitants.

Les Cités éducatives ne sont pas un dispositif de plus, mais permettent de mieux coordonner et renforcer les dispositifs existants. Elles concentrent des moyens publics dans les territoires qui en ont le plus besoin et s’adressent aux habitants des territoires de la politique de la ville.

La Cité éducative Mulhouse Coteaux

Le quartier des Coteaux, construit entre 1961 et 1975, accueille environ 8 000 habitants qui résident dans de grands immeubles et qui disposent d’espaces publics généreux. Parmi les quartiers prioritaires de l’agglomération mulhousienne, le quartier des Coteaux est celui qui compte la part de jeunes la plus importante puisque près d’un habitant sur trois à moins de 15 ans et que près de la moitié des habitants du quartier ont moins de 25 ans.

Au regard des besoins éducatifs, sociaux et sanitaires des habitants, le programme de la Cité éducative Mulhouse Coteaux mis en place début 2020 se déploie sur trois axes et objectifs :

  • Conforter le rôle de l’école
    • Co-construire l’école de demain
    • Encourager l’ambition scolaire des jeunes et de leurs familles
  • Promouvoir la continuité éducative
    • Accompagner les parents dans leur rôle socio-éducatif
    • Contribuer à l’épanouissement des enfants et favoriser leur socialisation
    • Promouvoir les valeurs de la République et la formation des citoyens
    • Améliorer la santé, l’hygiène et l’alimentation des habitant
  • Ouvrir le champ des possibles
    • Promouvoir une Cité Educative plus inclusive
    • Renforcer la culture numérique
    • Œuvrer à l’émancipation des jeunes et plus particulièrement des filles.

Les moyens mobilisés par l’État sont importants puisque la dotation est de 400 000 euros/an sur une période de 3 ans.

Loin de s’appuyer sur les seules ressources du quartier (des activités sont proposées les mercredis par le service Jeunesse de la Ville de Mulhouse ainsi que par le centre social Bel Air et l’AFSCO), la Cité éducative Mulhouse Coteaux permet de mobiliser d’autres acteurs, par exemple en matière culturelle, sportive, artistique ou économique. Elle vise à ouvrir l’horizon des enfants pour les inciter à aller rencontrer d’autres univers et d’autres personnes ressource.

Le pilotage du projet est assuré par une équipe pluri-disciplinaire réunissant des représentants de l‘État, de la Ville de Mulhouse et de l’Education nationale. Il permet de garantir la cohérence d’ensemble, l’ouverture aux acteurs, la réactivité de la démarche et son évaluation en lien avec les instances nationales.