Détecter et réparer une fuite

Lorsque le service des Eau constate une augmentation anormale de consommation, il en informe l’abonné par tout moyen et au plus tard lors de l’envoi de la facture.

De votre côté, si vous constatez une surconsommation d’eau, il faut en déterminer la cause.

Une erreur de lecture du compteur ?

Vérifiez la correspondance entre le chiffre de votre compteur et celui de l’index de lecture au dos de votre facture. Seuls les chiffres sur fond noir sont à prendre en compte pour la facture (sur certains compteurs, il faut soulever le clapet ou voir les chiffres). En cas d’anomalie, contactez le service des Eaux.

Une fuite ?

S’il n’y a pas d’erreur de lecture du compteur, vous être peut-être victime d’une fuite d’eau. Pour détecter une fuite d’eau, il existe une méthode simple : le soir, après avoir éteint ou fermé tous les robinets ou appareils consommant de l’eau, relevez votre compteur. Le matin suivant, avant de consommer de l’eau, relevez à nouveau votre compteur. S’il indique une consommation, il y a une fuite.

Fuite d’eau accidentelle

La cause peut être :

  • un robinet resté malencontreusement ouvert,
  • un arrosage automatique mal réglé,
  • une chasse d’eau qui coule,
  • la soupape du chauffe-eau ouverte,

Vérifiez bien l’ensemble de vos installations avant de faire venir un dépanneur et de payer un déplacement.

Fuite d’eau non apparente :

La fuite peut être plus discrète et affecter une canalisation non apparente ou enterrée. Si vous avez trouvé la fuite, faites-la faire réparer au plus vite. Si vous n’avez pas trouvé où elle se situe, faites appel au plus vite à une entreprise sanitaire ou une société de recherche de fuite privée afin de la déceler et de la réparer.

Dans tous les cas, conservez la facture de réparation pour ensuite demander un dégrèvement sur votre facture d’eau.

Procédure à suivre en cas de fuite après compteur

Les fuites après compteur, situées sur les canalisations d’eau potable (à l’exclusion des installations sanitaires, de chauffage et des appareils ménagers) donnent lieu à un dégrèvement.

Vous disposez d’un délai d’un mois pour adresser votre demande de dégrèvement au service des Eaux, par courrier simple. Vous y exposerez les faits, de façon claire et détaillée, et joindrez la facture des travaux. Cette dernière doit indiquer de façon précise l’endroit où ont eu lieu les réparations et la date précise de l’intervention.

En cas de fuite après compteur, le montant de la facture d’eau est plafonné. La facture est limitée au double de la consommation moyenne, à condition que l’abonné ait fait réparer sa fuite dans un délai d’un mois.

Faites vérifier votre compteur

Si vous n’avez pas réussi à trouver l’origine de la sur-consommation, il faut vérifier le fonctionnement de votre compteur. Pour cela, renvoyez le formulaire en téléchargement ci-contre au service des Eaux.

Le compteur est un instrument de mesure homologué d’indiquant le volume d’eau prélevé sur le réseau de distribution. Il est admis qu’il puisse fonctionner avec un taux de tolérance de plus ou moins 4%.

Une équipe d’intervention se rendra à votre domicile pour échanger le compteur. La vérification de la consommation sera exécutée durant les deux mois suivant l’installation du nouveau compteur, par un organisme extérieur indépendant qualifié.

  • Si le compteur fonctionne correctement, la vérification du compteur sera facturée au tarif en vigueur (disponible en colonne de droite).
  • Si la vérification montre un disfonctionnement du compteur, cette vérification est gratuite et une bonification est accordée sur les factures de surconsommation en fonction du pourcentage de défaut constaté par l’entreprise de vérification.

Pour connaître les tarifs de prestation, reportez-vous au document en téléchargement ci-contre.