Mulhouse.fr Mulhouse.fr

Votre profil

plan mentions recherche actus mots-cles

Et aussi sur mulhouse.fr

La ville en images

Marché de Noël de Mulhouse 2016

Marché de Noël de Mulhouse 2016

Le Marché de Noël s'installe place de la Réunion et au centre vile de Mulhouse du 24 novembre au 27 décembre 2017. En attendant la collection 2017, retour sur l'ambiance du marché de Noël 2016.

Voir toutes les vidéos
La Fonderie

La Fonderie

La Fonderie, rénovée en 2007, lieu d'étude, d'art, d’exposition...

Voir toutes les galeries
visuel_webcam

En direct de Mulhouse

La Ville de Mulhouse vous propose de voir la ville en direct depuis la place de la Réunion, située en plein cœur du centre historique.

Voir la webcam

L'écosystème : créatif, foisonnant, impliquant

Créative, foisonnante et vibrante, Mulhouse renoue avec son prodigieux atavisme. Centre mondial d’une industrie naissante au milieu du dix-neuvième siècle, elle avait inventé les indiennes et lancé sur les pentes vosgiennes, l’une des premières locomotives de l’histoire du rail. Il en reste des musées parmi les plus beaux du monde, Cité de l’automobile, Cité du train, Musée de l’impression sur étoffes, qui chantent l’hymne de la créativité industrielle jamais démentie. Des musées qui exposent le présent. Ainsi, au musée de l’impression sur étoffes, le Service d'Utilisation des Documents, créé en 1833 par les industriels mulhousiens, a enrichi sa bibliothèque textile au fil des ans de plus de 6 millions d’échantillons et de documents et depuis plus d'un siècle et demi, accueille chercheurs, stylistes et industriels du monde entier. Pour perpétuer cette tradition, un artiste mulhousien est invité chaque année à créer le tissu de Noël, star incontestée du Marché qui prend ses quartiers en décembre sur la place de la Réunion.

Le renouveau commercial au centre ville

Diamant mal connu au sud d’une Alsace multiséculaire et pittoresque, on dit de Mulhouse l’éveillée qu’elle représente « l’Alsace créative », un slogan qu’elle affirme haut et fort auprès des touristes du monde entier depuis 2012.

C’est ainsi qu’en moins de dix ans, elle a reconquis son centre-ville, rendu aux flâneurs, aux clients des boutiques choisies et aux épicuriens, par une politique volontaire en direction du cadre urbain, du commerce et de la restauration, dans un projet nommé Mulhouse Grand Centre. Procos, la fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé, a classé en 2016, Mulhouse troisième, derrière Aix-en-Provence et Bordeaux, pour sa politique urbaine dynamique en centre-ville. Le secteur de la rue de la Moselle revit, tout entier tourné vers les commerces de bouche et les échoppes originales, qui offrent produits frais, sains et locaux ou lieux originaux dédiés à la rencontre.

Avec son Communal d’Hygiène et de Santé en charge, la ville contrôle, accompagne et conseille les entrepreneurs dans leurs démarches de création de nouveaux projets de restauration et dans leur activité. Ses interventions contribuent à garantir la meilleure sécurité alimentaire pour les consommateurs mulhousiens.

Le marché, haut lieu de la richesse gustative et culturelle

Au Marché de Mulhouse, le plus grand marché du Nord Est de la France, avec ses trois cents commerçants, on retrouve la ville puissante de ses racines françaises et alsaciennes, qui se ramifient sur tous les continents. On y développe la petite restauration dans un état d’esprit bon enfant où se croisent toutes les générations, toutes les origines, toutes les saveurs.

More to come…

A quelques centaines de mètres, dans une friche industrielle extraordinaire de 100 000 mètres carrés, l’association Motoco (pour More to come) a établi ses quartiers il y a bientôt cinq années dans un bâtiment de 10 000 mètres carrés et y déploie une expérience transfrontalière de création et d’expérimentation des modèles sociétaux de l'ère post-industrielle. Cent artistes en résidence créent, organisent, connectent, dans une grande liberté, formant des collectifs à géométrie variable qui interviennent dans la ville et pour la ville, concevant la ligne mulhousienne d’une économie créative (dite « mauve ») dont la réputation s’étend vers l’Allemagne et la Suisse autant qu’en France. Dans le voisinage immédiat, l’ensemble du site autour de la toujours active Dollfus Mieg et Compagnie (DMC) a vocation à accueillir très rapidement de nombreux projets d’économie créative et inclusive, en particulier autour de l’alimentation (écosystème de production, transformation et distribution répondant aux critères du Programme Alimentaire Territorial).

La parole aux habitants

Bassin de vie de « toutes les intelligences », comme l’indique le nom du projet collectif en train de s’écrire, étant entendu que la ville de demain ne peut pas se construire sans la prise en compte des usages en « bonne intelligence » avec le citoyen, Mulhouse accorde à ses habitants un rôle renforcé dans la décision politique. L’innovation, dès lors, n’est pas seulement technologique. Elle se trouve aussi dans les process, autour de logiques d’expérimentations, qui seront privilégiés dans des lieux nouveaux comme le « Tuba Mulhouse » (living lab) ou le « Boat » (tiers-lieu dédié à l’emploi et à l’initiative). Avec son agence de la participation citoyenne, elle a même créé une régie dédiée à l’accompagnement vers la réussite des projets émergents de la société civile et des citoyens.

Innovation numérique

Et puis il y a KM0, projet d’ampleur et futuriste qui vise à faire de Mulhouse, dans les années qui viennent, un centre européen de l’innovation numérique, en donnant vie à un véritable écosystème, offrant des solutions de digitalisation aux industriels pour qu’ils soient capables de s’arrimer au marché mondial ». Le Km0 abritera des entreprises, un incubateur de start-up, un Fablab (laboratoire de fabrication numérique et collaboratif, une plateforme de crowdfunding (financement participatif), en partenariat avec les institutions de formation comme l’Université de Haute-Alsace ou le conservatoire national des arts et métiers de Mulhouse.