Mulhouse.fr Mulhouse.fr

Votre profil

plan mentions recherche actus mots-cles

Et aussi sur mulhouse.fr

La ville en images

Marché de Noël de Mulhouse 2017

Marché de Noël de Mulhouse 2017

Le Marché de Noël s'installe place de la Réunion et au centre vile de Mulhouse du 24 novembre au 27 décembre 2017. En attendant la collection 2017, retour sur l'ambiance du marché de Noël 2016.

Voir toutes les vidéos
La Fonderie

La Fonderie

La Fonderie, rénovée en 2007, lieu d'étude, d'art, d’exposition...

Voir toutes les galeries
visuel_webcam

En direct de Mulhouse

La Ville de Mulhouse vous propose de voir la ville en direct depuis la place de la Réunion, située en plein cœur du centre historique.

Voir la webcam

Depuis la reconstruction

Le bâtiment annulaire

 

Bâtiment annulaire

La reconstruction du quartier situé autour de la gare, particulièrement touché par les bombardements de la deuxième guerre mondiale, est conduite par l’architecte Pierre-Jean Guth. Elle affiche une grande homogénéité, mais un bâtiment sort tout particulièrement du lot : le bâtiment annulaire. Construit entre 1952 et 1955, il s’inscrit dans une volonté de donner une belle image d’entrée de ville au sortir de la gare. D’aspect monumental avec ses 96 mètres de diamètre et ses 22 mètres de haut, il consacre l’utilisation massive du béton. Avec la Maison de Radio France à Paris, c’est le seul exemple en France de bâtiment totalement rond sur l’ensemble de son pourtour. La façade extérieure est relativement classique avec son revêtement de pierres pré-taillées, comme on en retrouve sur les autres façades du quartier. Cependant la façade intérieure a un langage totalement différent, résolument moderne avec sa structure apparente.

Le quartier des Coteaux

CoteauxCette Zone à urbaniser en priorité (Zup), conçue par l’architecte Marcel Lods, est l’une des premières en France. La construction de ce quartier, qui démarre en 1962, repose sur plusieurs principes : séparation des fonctions (habitat, logement, travail, circulation), choix de bâtiments collectifs afin de libérer de vastes espaces au sol pour d’autres usages : équipements sociaux, culturels et sportifs, espaces verts… Il s’agit de construire des logements sociaux de qualité, et de permettre aux habitants de profiter au maximum d’espace, d’air et de soleil, dans une ambiance de sécurité et de silence. Au total, 3 679 appartements sont construits dans des barrettes de treize niveaux et des tours de 17 à 24 niveaux, dans une des Zup les plus vertes de France.

La Tour de l’Europe

Tour de l'EuropeLa Tour de l’Europe est construite entre 1969 et 1972 sur le site de l’ancienne usine textile Schlumberger, racheté par la Ville en 1955. Elle est l’œuvre de François Spoerry, architecte mulhousien qui développa de nombreux projets en France et à l’étranger.

Le but était de faire de cet espace où l’on implantait de l’habitat, des commerces, des services publics et des bureaux, un ensemble moderne qui soit digne d’une grande ville et puisse constituer un nouveau cœur de ville.

Edifié sur la nouvelle place créée, la place de l’Europe, ce bâtiment de 31 étages et de 100 mètres de haut est le premier de France à comporter un restaurant tournant à son sommet. Ses trois faces concaves se veulent le symbole de la rencontre de trois pays : la France, l’Allemagne et la Suisse. Une belle idée quelques années après la fin de la deuxième guerre mondiale.
La tour est inaugurée le 5 mai 1973, jour du 25e anniversaire de la création du Conseil de l’Europe.

La cité Manifeste

Cité Manifeste

Edifiée à l’occasion des 150 ans de la Société mulhousienne des cités ouvrières, la cité Manifeste propose à cinq équipes d’architectes de renom de réfléchir à de nouvelles formes d’habitat social. Dans le prolongement topographique de la cité ouvrière du XIXe siècle, 61 logements sont livrés en juin 2005. Du T2 au T5, ils sont tous différents, conçus dans des maisons individuelles spacieuses avec jardins et quelquefois terrasses.

 Ces constructions s’inspirent de la cité d’origine : l’architecte Duncan Lewis a réinvesti l’idée du carré mulhousien, Shigeru Ban et Jean de Gastines sont partis des maisons adossées dos à dos et Jean Nouvel des maisons en bande de l’ancienne cité. Les venelles réservées aux piétons qui quadrillent la cité Manifeste recréent l’ambiance des rues étroites propre à la Cité.

La mosquée Koba

Mosquée KobaConstruite à Bourtzwiller entre 2000 et 2002 par René-Pierre Ortiz, la mosquée Koba prend la forme d’un parallélépipède de béton blanc. Bâtiment à simple rez-de-chaussée, il comporte une grande salle de prière pour les hommes et une plus petite pour les femmes. La sobriété des formes et la qualité des matériaux - le bâtiment est en partie recouvert de marbre - lui confèrent une grande qualité architecturale. La fonction religieuse de l’édifice n’est pas signalée par un minaret mais par un traitement particulier de la toiture : l’architecte joue sur le dialogue entre cercle et carré, en insérant une sphère en inox dans un cube de verre.